< Retour
Festival Mural

Unframed: un aperçu dans l’esprit des artistes de rue

1 mai 2018

“L’art des murales joue un rôle clé dans le monde de l’art contemporain et dans le domaine de l’urbanisme à travers le monde depuis les débuts de l’ère industrielle. Le muralisme, le graffiti et l’art de rue cohabitent, mais restent souvent des sujets de controverse dans les rues et en dehors. Unframed est un documentaire qui fait le portrait d’artistes audacieux et fonceurs qui façonnent nos villes et construisent le futur de l’art contemporain.”

Là est la prémisse de la toute nouvelle série documentaire Unframed, produite par LaCroix + Heroes Studio et présentée par MURAL, en collaboration avec Fido. La première mouture de la série comptera 8 épisodes tournées dans 3 villes canadiennes : Montréal, Toronto et Vancouver. Chaque épisode, d’une dizaine de minutes chacun, explore l’univers d’artistes aux styles et aux vécus bien différents, mais qui se sont, au final, retrouvés à travailler côte à côte aux mêmes événements et festivals.

Animées par André Bathalon, les conversations d’Unframed sortent les artistes de leur zone de confort.  “On a choisi André comme animateur d’abord parce qu’il est le porte-parole du Festival MURAL et qu’il connaît déjà bien les artistes du milieu, mais plus particulièrement parce que c’est le genre de personne qui a une facilité avec les mots et l’humour. Il est capable de mettre les gens à l’aise et de poser les bonnes questions. Il est ce qu’on appelle un “lubrifiant social”, révèle Nicolas Munn Rico, un des quatres fondateurs du Festival Mural. “Alors que la série ne tourne pas autour de lui, sa personnalité est tout de même une partie importante du concept.” renchérit Patrice LaCroix, réalisateur de la série.

 

Habitués de discuter de leurs œuvres et de leurs techniques, les artistes sont plutôt amenés ici à s’ouvrir sur leurs émotions et leurs expériences passées pour permettre aux spectateurs de la série de bien comprendre leur démarche artistique.

 

Pour les 3 épisodes tournés à Montréal, les trois artistes auxquels l’équipe s’est intéressée sont nuls autres que Miss Me, Fluke et Ricardo Cavolo. “On est allé chercher des artistes très différents qui avaient des messages forts à partager et on est aller creuser à savoir comment ils en sont arrivés à créer les oeuvres qu’ils créent et dans quelles circonstances est-ce qu’ils en sont venus à faire de l’art de rue.”, explique Patrice LaCroix. Alors qu’un a fait l’école des beaux-arts et produit plutôt des murales légales, l’autre a commencé à créer dans la rue, de manière illégale, puis une autre s’est résolue à afficher ses oeuvres en public comme celles-ci étaient souvent bannies sur les réseaux sociaux.

Découvrez-en plus sur les univers de ces artistes en suivant la série sur Facebook, Instagram et Youtube. Les trois premiers épisodes de la série sortiront dans les prochaines semaines. Puis, celle-ci se poursuivra dans quelques mois avec de nouveaux épisodes suivant les artistes torontois BirdO, Ness Lee et Ben Johnston.

Derniers articles

Festival Mural

Résumé de Pow! Wow! Worcester 2018

Ce qui rend ce festival aussi unique et admirable, c’est son objectif de supporter et d’inspirer la jeunesse de Worcester. Plusieurs des…

En savoir +
Festival Mural

CRUSH Walls // Empowering the community with Public Art

Du 3 au 9 septembre, la 9e édition de CRUSH Walls a rassemblé à Denver un collectif d’artistes locaux et internationaux impressionant. Centré …

En savoir +
Festival Mural

#TravelTuesday – Barcelone

Dans le monde de l’art et du design, Barcelone est souvent associée à des géants de l’art moderne comme Miró, Gaudí, Dalí et Picasso. Pourtant…

En savoir +