< Retour
Festival Mural

Quelques murales pour célébrer le Jour de la terre

20 avril 2018

Depuis quelques décennies déjà, le 22 avril est célébré comme le Jour de terre : une journée dédiée, partout à travers le monde, à sensibiliser la population au sujet de la pollution, des changements climatiques et de l’environnement généralement vulnérable de la planète.

Comme ils le font pour plusieurs autres causes, plusieurs artistes ont utilisé le pouvoir de l’art pour attirer l’attention vers ces problèmes environnementaux avec des murales et d’autres installations publiques exposées dans les rues, accessibles à tous. Pour célébrer le Jour de la terre à notre propre façon, notre équipe a listé quelques oeuvres à thématiques environnementales qui nous font réfléchir à ces enjeux.

La série d’animaux déchets de Bordalo II

Convertir les déchets en oeuvres d’art est la spécialité de Bordalo II. Sa populaire série “Trash Animals” soulignant les problèmes de gaspillage de notre société a, depuis ses débuts il y a quelques années, voyagé à travers le monde. Des pare-chocs endommagés, des cannes de métal, des vieux pneus et d’autres objets gaspillés sont alors transformés en d’impressionnantes murales mettant en vedette des animaux. Vous savez ce que l’on dit : one man’s trash is another man’s treasure.

 

Les sculptures de carton de Laurence Vallières

Convertir les déchets en oeuvre d’art, comme Bordalo II, est aussi une des compétences des spécialités de Laurence Vallières. En effet, en plus d’être incroyablement accessible et peu coûteux, le carton recyclé est aussi un matériau assez écologique avec lequel créer des oeuvres d’art. Les sculptures de l’artiste canadienne font alors écho à la fragilité de la nature tout en soulignant des questions politiques, sociales et environnementales.

 

Les énormes murales satiriques de Blu’s Massive and Satirical Murals

Activiste anti-capitaliste de coeur, Blu proteste à sa manière avec des murales imposantes aux commentaires satiriques. Des lois sur le port des armes à feu à notre système monétaire, en passant par les guerres et certaines tendances historiques, les oeuvres de l’artiste italien ont toujours un message social, économique ou politique sous-jacent. Parmi son impressionnant ensemble d’oeuvre, l’environnement est un thème récurrent.

 

La réalité surréelle de Nevercrew

Un ours polaire trempant dans l’huile, une baleine enveloppée dans une pseudo camisole de force; dans leur style surréel typique, combinant des éléments graphiques et réalistes, le duo de Nevercrew dépeint souvent les conséquences découlant des changements climatiques.

 

La revenge de la nature par Ludo

L’artiste de rue parisien Ludo a fait son nom grâce à sa série “Nature Revenge” connue à l’échelle internationale, mettant en vedette des hybrides de plantes ou d’animaux mélangés à des armes et d’autres objets modernes, attirant ainsi notre attention sur la façon dont nos actions se répercutent sur la nature. Ses collages d’hybrides colorés de gris et de verts semblent amusants à première vue, mais nous laisse avec un sentiment inquiétant, comme un épisode de Black Mirror.

 

Les silhouettes minimalistes et poétiques de Pejac

Avec un style minimaliste, l’artiste espagnol Pejac utilise le contexte urbain de manière poétique pour discuter d’enjeux sociaux, économiques et environnementaux. Le fait de choisir l’emplacement de ses oeuvres de manière aussi précise donne à ses oeuvres un assez fort impact.

Derniers articles

Festival Mural

Visite de studio – Mort

L’artiste Mort nous fait aujourd’hui découvrir son studio pour discuter de son parcours en tant qu’artiste.

En savoir +
Festival Mural

Le Musée Urban Nation – Portrait d’un paradis pour les amateurs d’art urbain

Le Urban Nation Museum For Urban Contemporary Art a ouvert ses portes au public il y a seulement un peu plus d’un an et il semblerait que ce n…

En savoir +
Festival Mural

Visite de studio – Kevin Ledo

Notre équipe a rencontré Kevin Ledo dans son studio, situé au 2e étage de la Galerie Livart à Montréal.

En savoir +