< Retour
Festival Mural

10 artistes de rue femmes qui incarne le “girl power”

7 mars 2018

L’art de rue a cette particularité d’être très démocratique. En effet, tout le monde peut décider d’en faire; riche ou pauvre, éduqué ou non, fille ou garçon. Malheureusement, comme plusieurs autres milieux, le monde du street art est encore largement masculin et est souvent perçu par les femmes qui souhaitent faire partie comme un petit club sélect réservé aux hommes.

Par contre, il y a plus de femmes talentueuses qui laissent leur marque dans les rues qu’on le croit! Comme c’est un univers où les oeuvres sont davantage mises de l’avant que les artistes-mêmes et que plusieurs de leurs pseudonymes n’indiquent pas leur genre, c’est souvent difficile de réaliser quel est le pourcentage réel d’oeuvres publiques qui sont créées par des femmes.

Alors que quelques-unes choisissent d’explorer et de célébrer la féminité dans leurs oeuvres ou avec leur pseudonyme, d’autres utilisent l’art pour passer des messages plus féministes. Et, d’autres encore vont au-delà de toutes notions de genre, croyant que celui-ci ne devrait pas affecter la perception de leur art. Mais,elles défient toutes les stéréotypes et repoussent les limites du milieu à leur propre façon en faisant ce qui les passionne.

Alors que nous célébrons aujourd’hui la Journée internationale de la femme, notre équipe a rassemblé une liste non-exhaustive de 10 artistes qui prouvent que les femmes ont leur place dans le milieu de l’art de rue. Souhaitons que ça pourra contribuer à commémorer les réalisations des femmes dans tous les milieux et à sensibiliser notre public à l’égalité des sexes.

1. Fafi

L’artiste française a rapidement fait sa marque dans le monde de l’art de rue avec ses oeuvres mettant de l’avant des filles rondes et provocantes aux allures de personnages de bandes-dessinées, qu’elle appelle “fafinettes”. Avec l’intention de proposer un petit échappatoire à la réalité, elle a créé “The Carmine Vault”, un monde imaginaire pour ses fafinettes qui anime les rues de nombreuses villes à travers le monde.

2. MissMe

Royalty. @bumi_ong . #missmeart #aydinmatlabi #kingsandqueens

Une publication partagée par MissMe. (@miss_me_art) le

De nature activiste et féministe, elle s’est nommée Miss Me afin d’affirmer sa féminité. Explorant des débats d’ethnie, de genre, de société et de classe à travers ses oeuvres au pochoir, elle célèbre le pouvoir et la beauté de la femme dans tous ses angles. Son “art vandal”, comme elle aime l’appeler, se retrouve un peu partout dans le monde, dans les rues aussi bien que dans les galeries.

3. Christina Angelina

Cette artiste visuelle, photographe et galeriste basée à Venice est connue à travers le monde pour ses portraits photoréalistes de femmes en noir et blanc avec de petites touches colorées. De Berlin à New-York City, en passant par São Paulo et plusieurs autres villes, ses murales détaillées se retrouvent éparpillées à travers le monde.

4. Faith47

Comme son pseudonyme l’annonce, la foie de Faith47 est une partie intégrante de sa vie et de ses oeuvres. Principalement inspirée par la réalité sociale de son pays d’origine, la femme sud-africaine est une artiste de rue et graphiste autodidacte qui explore des thèmes plutôt universels, tels que la vie, la mort, la liberté, l’autorité et le respect.

5. Monosourcil

@monosourcilone for #muralfestival2017 ???? @halopigg

Une publication partagée par MURALfestival (@muralfestival) le

Relativement nouvelle dans l’univers du street art, cette artiste basée à Montréal a déjà créé quelques murales de grande envergure dans sa ville et elle ne fait que commencer. Avec son art de rue, Monosourcil partage sa vision caricaturale des individus des sociétés occidentales. Portant tous le monosourcil, comme son pseudonyme, ses hommes d’affaires, robots, monstres et autres créatures semblent anxieux et peu accueillants, tout en étant fascinants.

6. Kashink

My big baby on Blvd Saint Laurent, Montréal!!

Une publication partagée par kashink1 (@kashink1) le

Des personnages absurdes et colorés à quatre yeux dont le genre et l’ethnie sont flous définissent le style de Kashink. Arborant régulièrement une moustache dessinée au crayon, l’artiste basée à Paris est reconnue pour son approche intéressante des stéréotypes genrés.

7. MadC

Au cours de ses 20 ans d’engagement constant dans le monde de l’art de rue et du graffiti, MadC est passée d’une adolescente avec une canette à une artiste de rue accomplie et reconnue à l’international. Son oeuvre la plus connue est la murale “700-wall”, qui s’étend sur 639m² sur un chemin de fer entre Berlin et Halle. Créé sur une période de 4 mois, ce mur est sans doute l’un des plus grandes murales au monde à avoir été complétée par une seule artiste.

8. Ness Lee

Influencée par l’érotisme japonais, l’artiste et illustratrice basée à Toronto crée des oeuvres très personnelles, presque autobiographiques. En incorporant des touches ludiques et humoristiques dans ses oeuvres, l’artiste canadienne les voit comme des extraits de son journal intime où elle peut y exprimer ses sentiments et ses pensées. De la peinture au bois, en passant par la céramique, la sculpture et le textile, elle est aussi très polyvalente.

9. Swoon

The Mamma in her wilds. Paste up in City Park, New Orleans. Pic by @bookofmathoo

Une publication partagée par Swoon Studio (@swoonhq) le

Connue pour ses murales signature mettant en vedette des femmes composées de papier recyclé, c’est une exposition solo à Jeffrey Deitch qui l’a mise sur la carte au début des années 2000. Ses oeuvres au pochoir lancent depuis plus d’une décennie des messages pour la paix dans le monde.

10. MC Baldassari

Artiste visuelle, designer, illustratrice et plus, cette artiste basée à Montréal est plutôt polyvalente. C’est à travers son art qu’elle a découvert sa féminité en créant des portraits de femmes inspirées d’elle-même avec une esthétique typique de la bande-dessinée.

Derniers articles

Festival Mural

5 choses qu’on apprend durant une visite guidée officielle de MURAL

Tous les samedis et dimanches matins, Thom, natif de Montréal et guide touristique pour Spade & Palacio, amènent une douzaine de personne…

En savoir +
Festival Mural

Résumé de Pow! Wow! Worcester 2018

Ce qui rend ce festival aussi unique et admirable, c’est son objectif de supporter et d’inspirer la jeunesse de Worcester. Plusieurs des…

En savoir +
Festival Mural

CRUSH Walls // Empowering the community with Public Art

Du 3 au 9 septembre, la 9e édition de CRUSH Walls a rassemblé à Denver un collectif d’artistes locaux et internationaux impressionant. Centré …

En savoir +